SOURCE ET SOMMET   



LA LITURGIE,

SOURCE   ET  SOMMET

 

une expression conciliaire  largement reçue ( et utilisée):

 

A – Textes  du Concile Vatican II

Constitution de la Sainte liturgie. § 10 fin

C'est de la liturgie et principalement de l'eucharistie - comme d'une source que la grâce découle

en nous et cette glorification de Dieu que recherchent à leur fin toutes les autres œuvres  de l'Eglise.

 

Lumen Gentium , n° II

Participant au sacrifice eucharistique source et sommet de toute la vie chrétienne (les fidèles) ils

offrent à Dieu la victime et s'offrent eux-mêmes avec elle.

 

Vie et Ministère des Prêtres 5 et 26

Les sacrements ainsi que tous les ministères sont liés à l'eucharistie et ordonnés à elle,

. . . on voit alors comment l'eucharistie est bien la source et le sommet de toute l'évangélisation.

 

Ad Gentes n°9

Par la parole de la prédication et par la célébration des sacrements dont la Sainte eucharistie est

le centre et le sommet l'activité missionnaire rend présent le Christ, auteur du Salut.

 

Lumen Gentium  33 11 Apostolat 3 des laïcs

Les Sacrements, surtout le Sainte eucharistie, communiquent et entretiennent cette charité

envers Dieu et les hommes qui est l'âme de tout apostolat.

 

 


Toutefois, la liturgie est le sommet auquel tend l'action de l'Eglise et en même temps la source

d'où découle toute sa vertu. Le culte eucharistique est ainsi le centre et le but de toute la vie

eucharistique. J.P. Il 1980 

 

B –Trois images :

¨      centre et cœur ( noyau, moyeu  ) , ce qui est vital, ce qui tient et fait tenir, ce qui fait vivre

¨      source ( expression du Concile de Trente, reprise par Pie X en 1903) :

origine, vie, chant, source au milieu de la communauté

de-là tout surgit, tout prend sens , tout procède

¨      sommet,(expression inexistante auparavant)

Tout  trouve son accomplissement, sa réalisation, sa plénitude dans l’eucharistie

l’eucharistie, ce vers quoi   tend toute l’activité de l’Eglise

 

« Aucune communauté chrétienne ne peut se construire sans trouver sa racine et son centre dans la célébration eucharistique ».

Décret sur le ministère de la vie ders prêtres – Presbyterorum ordinis 6 , cité par le

«  Directoire pour les Assemblées Dominicales en l’absence de prêtre » n° 22) .

 

·        Rien n’est juxtaposé, extérieur,

l’Eucharistie ne peut se réduire à un support de la vie chrétienne , un instrument pédagogique. ( ce qui serait au service d’autre chose)

·        L’Eucharistie n ‘est pas tout, elle n’épuise pas toute la vie chrétienne ( cf SC n°9)

·        Eucharistie ( Liturgie ) ET Evangélisation : le ET révèle une facheuse coupure

l’Eucharistie est source et fin de toute l’activité ecclésiale

 

L’Eucharistie se trouve en relation , en rapport avec les diverses activités ecclésiales, qui lui son antérieures , la préparent et en  découlent :

ü      l’évangélisation : témoignage à donner , à rendre

§         une existence conformée au Christ,

§         l’esprit de l’évangile au cœur de toutes les réalités humaines

ü      la première annonce   ( le Kérygme)

§         rendre compte de l’espérance qui est en nous …

§         dire le cœur de la foi (Jésus, Sauveur) :

- Christ né, mort pour nous , ressuscité ;

- Le Verbe fait chair descendu aux enfers ;

- Dieu s’est fait homme pour que l’homme devienne dieu .

ü      la catéchèse (résonance) : formation de la foi (parcours organique et structuré),

ü      la conversion : se tourner vers, orienter sa vie , choisir,

( celle-ci manifestée par la Parole écoutée , la prière , l’existence conduite par l’Esprit),

ü      les sacrements de l’initiation ( Baptême, chrismation-confirmation, eucharistie ),

ü      les frères rencontrés au cœur de la dispersion, une reconnaissance mutuelle,

ü      la Mission , aller : servir des frères , s’attacher au Christ, vivre en témoins de l’Evangile,

 

L’Eucharistie, comme acte de la Liturgie-  a une place éminente, primordiale :

«    Nulle autre action ne peut atteindre son efficacité au même titre et au même degré » SC 7

L’Eucharistie et l’Eglise tiennent ensemble,

 

relire dans cette perspective « les Pèlerins d’Emmaüs ».

ou encore

 « Ils se montraient assidus à l’enseignement des apôtres, fidèles à la communion fraternelle , à la fraction du pain et aux prières …Tous les croyants ensemble mettaient tout en commun ; ils vendaient leurs propriétés et leurs biens et en partageaient le prix entre tous selon les besoins de chacun.

Jour après jour, d’un seul cœur ils fréquentaient assidûment le temple et rompaient le pain dans leurs maisons avec allégresse et simplicité de cœur . Ils louaient Dieu et avaient la faveur de tout le peuple. Et chaque jour, le Seigneur adjoignait à la communauté ceux qui seraient sauvés. » -Actes 2/42-47

 

cf articulation du « Civre, Croire, Célébrer »  1983

ou :  

  • l’ Annonce-témoignage ( marturia )
  • la Célébration des mystères du Salut (leiturgia)
  • le service du Christ  et de l’Evangile, des hommes et l’engagement dans la cité : (diakonia)

               dans une Eglise-communuion ( koinonia)

( première formulation d’un théologien hollandais J-C Hoekendijk  en 1950, reprise et réemployée ensuite  avec des aménagements par le P. Congar –1978 et  Mgr Coffy –1981 ).

cf  les trois dimensions de l’existence du Christ , de la fonction de l’Eglise , de la vie des baptisés et de la fonction du ministère ordonné : prêtre, prophète et roi .

 

Affirmer l’eucharistie comme source et sommet

nous demande de vérifier s’il en est bien ainsi :

-         qu’en est-il de notre participation à l’eucharistie ( pas seulement au plan de l’activité, mais   à celui de l’engagement de tout notre être en relation avec le parcours eucharistique , « le parcours du pain et du vin » , leur parcours , ce qu’ils deviennent et comment ils nous représentent).

-         qu’en est-il de notre compréhension , intelligence de l’eucharistie , de ce qui s’accomplit sacramentellement et en nos vies.

-         qu’en est-il de notre expérience : les fruits de l’eucharistie

§         eucharistie et évangélisation : la mission, rendre le Christ présent au monde,

§         eucharistie et monde nouveau : l’avenir de Dieu

§         eucharistie et existence convertie

 

Le culte eucharistique s’inscrira comme extension de cette finalité eucharistique : rendre présent le don (sacramentel ) du Christ ?

 

 


© 2014 CT