VIVRE l' EUCHARISTIE   



 

 

 

 

 

              Vivre l'eucharistie

 

 

        Vivre l'eucharistie, vivre de l'eucharistie, vivre en eucharistie

                    telle est la raison même de l'eucharistie et son fruit.

 

                  

              Diverses approches pour  rendre compte de cela

 

 

     

q       Convertis en Christ,

         une existence eucharistique

que forme en nous l’eucharistie ?

 devenir ce que nous avons reçu...

                    voir ci-dessous 

 

q       Le parcours eucharistique      

C’est nous-mêmes aussi qui symboliquement

sommes changés en Christ dans le sacrement

 

q       Le pain et le vin                                   

fruits de la terre et du travail des hommes  

l’eucharistie saisit la création,

le pain et le vin nous représente

 

q       L’eucharistie source et sommet   

             de toute la vie chrétienne

 

 

 Convertis en Christ

 Une existence eucharistique

 

Une existence eucharistiée

 

Le chemin de l’Eucharistie est   le chemin de l’offrande et de la consécration, de notre incorporation au Christ. C’est devenir un seul corps avec le Christ. « Le Christ nous transforme nous-mêmes afin que nous soyons unis à lui en tant qu’offrande au Père »

 

A / L’Eucharistie opère en nous un changement

 

Le Christ nous transforme [ change, convertit]. De même que par l’Esprit, le pain et le vin sont changés en corps et sang du Christ, de même par l’Esprit, le Christ nous transforme en lui. Nous devenons Christ «  Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi ». (Gal. 2, 20)

 

Nous sommes transformés en ce que nous recevons alors que habituellement on transforme ce que l’on reçoit. Ensevelis avec lui, renouvelés avec lui, nous sommes totalement transformés dans la présence de Dieu même.

 

Nous devenons christophores, porteurs du Christ.

Nous devenons participants de la nature divine. Lettre de Pierre 2/

« consanguins », « concorporels » , Cyrille de Jérusalem

 

L’Eucharistie nous consacre avec le Christ

 

La consécration c’est faire don, c’est se donner, être avec.

De même que le Christ s’est offert, de même nous aussi – unis à lui -  nous nous offrons pour la vie de tous. Cette consécration est l’œuvre de l’Esprit.

 

B / Devenir ce que nous avons reçu  cf Augustin -

 

Que recevons-nous ? Le Corps du Christ, le Corps de Dieu en notre chair. Nous recevons le Christ né en notre humanité. Notre chair se trouve purifiée par cette communion au Corps du Christ. Nous devenons Celui que nous recevons. Cela nous invite à vivre en lui, à vivre par lui. Laissons le Christ vivre en nous. (Gal. 2, 20)

 

Les effets de la vie eucharistique

Une vie eucharistique est une vie conformée au Christ.

  • passer la mort et vivre en ressuscités.
  • servir/serviteur
  • aimer ( don, gratuité… « jusqu’au bout », « jusqu’à l’extrême »

 

Tout ce qui est de l’ordre de la Résurrection, de la vie nouvelle, témoigne de la réalité de cette vie eucharistique. L’effet de l’Eucharistie c’est la transfiguration de nos vies.

 

La vie eucharistique est une bonne nouvelle à l’œuvre qui nourrit notre amour, nous fortifie, ravive en nous l’espérance et nous ouvre à un avenir.

 

C / Les  attitudes eucharistiques

 

Lire les prières après la communion, elles méritent d’être méditées. Elles nous invitent à rendre grâce, à retourner à Dieu ce que nous avons reçu, puis vient une   demande pour que le don reçu nous transfigure et que nous puissions vivre du don  que nous avons reçu.

 

      1.   L’Eucharistie forme en nous l’action de grâce. Il faut entrer dans l’attitude de Jésus en son Eucharistie. Le mot « action de grâce » renvoie à la reconnaissance (identité et gratitude) de l’action   salvatrice de Dieu . Elle est  confession de foi dans le salut de Dieu à l’œuvre , c’est beaucoup plus riche que « merci ».

La bénédiction, c’est nommer Dieu  source de tout bien. « Tu es béni Seigneur, Dieu de l’univers »… On ne peut pas être croyant sans bénir Dieu. Les juifs ne cessent de bénir Dieu. Dieu le béni nous bénit. Il nous veut du bien : « remets ta vie au Seigneur, fais-lui confiance ».

 

  1. L’Eucharistie nous introduit dans une communion d’amour avec Dieu, elle nous apprend la prière. C’est la prière du Christ : bénir, rendre grâce, intercéder. Cette structure de la prière eucharistique structure notre propre prière commune et personnelle.

La liturgie est la prière de l’Eglise où nous apprenons à nommer Dieu : « Père, toi qui nous aimes tant… toi qui n’oublies jamais personne »…et à vivre à sa ressemblance. Développer une attention aimante.

 

  1. L’Eucharistie nous forme dans l’obéissance intérieure, la dépendance, l’écoute du Père et l’adoration. Il convient de lier ces quatre termes. L’obéissance c’est bien dépendre,   s’en remettre. L’obéissance n’existe qu’avec l’écoute. On ne peut obéir que dans l’écoute (même étymologie) .Ecoute & confiance marchent ensemble.

 

  1. L’Eucharistie est le lieu de la conversion où nous consentons à nous dépouiller de nous-mêmes, où nous consentons à prendre un chemin de libération. Elle nous introduit dans une humanité nouvelle. « Il s’est abaissé »… (Phil. 2). Dans l’Eucharistie nous communions à cette attitude de dépouillement par rapport à l’exercice du pouvoir. Don jusqu’à donner sa vie (martyr)

 

  1. L’Eucharistie développe en nous l’attitude de service (Jn 13). L’attitude de partage envers les pauvres, l’amour des petits et des pauvres, le désir d’aimer sans limites. cf lavement des pieds et eucharistie.

 

  1. L’Eucharistie nous conduit à vivre une communauté nouvelle entre frères. La relation entre nous est construite dans l’Eucharistie ; fils et filles du même Père, nous sommes dans le Christ frères et sœurs. Pour nous chrétiens, la fraternité est donnée par le baptême. Mais cette réalité baptismale nous avons à lui donner corps au quotidien. Nous ne pouvons pas communier sans nous sentir impliqués dans une démarche de réconciliation. L’Eucharistie nous invite au pardon.

 

  1. L’Eucharistie nous établit en communion avec le monde entier, elle nous relie avec le monde, invisiblement. « prends dans tes mains le monde entier et sa misère » .

L’intercession pour le monde : la compassion véritable se vit dans la ressemblance au Christ. L’Eucharistie façonne en nous l’amour du Christ et nous le fait vivre.

 

8. L’eucharistie est mission .

Le Christ rendu présent au monde par le sacrement, par nous.

 


© 2014 CT